Projet Liberte – la naissance du projet et la recherche du bien

By | 5 octobre 2014

lille_grande_place

Afin de vous expliquer « projet liberté », je vais commencer par vous faire un point sur ma situation et mon état d’esprit lorsque j’ai décidé de passer de nouveau à l’action avec l’achat de ce T2 situé sur le Boulevard de la Liberté à Lille.

Début 2013, je disposais déjà de 3 biens immobiliers. L’un avait été acheté en 2009, dans l’est de la France (il fera lui aussi l’objet d’articles sur ce site car j’ai fait de nombreuses erreurs pour ce 1er achat).

Les 2 autres ayant été achetés dans le cadre d’une SCI (société civile immobilière), avec mon petit frère, en 2011.

Cet investissement qui s’autofinance fera également l’objet d’une série d’articles.

Mais entre août 2011 et début 2013…rien ! Pas un seul investissement immobilier. Evidemment dans l’optique de se constituer des revenus complémentaires, il est clair qu’un bien en déficit et une opération blanche n’est pas le meilleur scénario possible…

Début 2013, re-boosté par l’année naissante, je décide de reprendre le chemin des agences immobilières, fort de mes expériences passées et bien décidé à inverser la tendance.

J’avais de plus beaucoup entendu parler de la location saisonnière ou location à la semaine et je m’étais convaincu (je le suis d’ailleurs toujours) que c’est une méthode très rentable pour l’investissement immobilier.

On pourrait penser que Lille n’est pas une ville adaptée pour la location saisonnière. Outre les clichés sur le climat, il est certain que ce n’est pas la destination Française favorite des touristes étrangers qui viennent en France.

Et pourtant…ce type de location fonctionne bien. La clientèle est un peu différente…plus d’hommes d’affaires…un peu moins de touristes.

Mais l’emplacement reste idéal : placée entre Londres, Bruxelles et Paris…et c’est une très très jolie ville, l’architecture est magnifique et c’est une ville qui bouge, ville étudiante qui plus est…

Vous avez compris, j’adore Lille 😉

Cette fois, il ne m’a pas fallu attendre longtemps pour tomber sur un bien immobilier intéressant selon moi.

Comment ai-je trouvé ce bien ? Le réseau ! (ça vous rappelle quelque chose ?)

Alors que je rencontre un agent immobilier le samedi 16 février 2013, il m’informe que son agence et d’autres agences de la ville vont commercialiser dès lundi 18 février 2013 un programme de logement en rénovation, situé…Boulevard de la liberté.

A ce stade, il ne dispose pas de beaucoup d’informations et il doit avoir une réunion lundi matin pour collecter les informations et commencer ainsi les ventes.

Nous convenons qu’il me fasse parvenir les informations au plus vite et c’est ce qui se passe le lundi suivant.

Immédiatement un bien m’intéresse : un T2 de 40.5 m2, au 3éme étage et dont toutes les fenêtres donnent sur…le Boulevard de la Liberté ! Son prix : 160 000 €uros, frais d’agences inclus.

J’appelle immédiatement l’agent immobilier pour lui faire part de mon intérêt et je lui demande de poser une option pendant 48h sur ce bien.

A ce stade, et pendant 48h, personne ne peut se positionner sur ce bien et je dispose ainsi d’un peu de temps pour murir ma réflexion, faire mes calculs de rentabilité, etc

Pourtant, tout ne va pas se passer comme prévu…

Il y a 2 choses que j’aimerai vous faire comprendre à travers cet article :

La 1ère, c’est que pour investir dans l’immobilier, il vous faut « l’état d’esprit de l’investisseur immobilier ». Il n’y a rien d’ésotérique la dedans, vous devez simplement être motivé pour investir et être sûr que vous allez parvenir à trouver une bonne affaire et à gagner de l’argent immédiatement grâce à l’immobilier.

Tant que vous ne serez pas persuadé qu’il est possible de gagner de l’argent immédiatement avec l’immobilier, n’investissez pas !

La 2ème chose, qui a déjà fait l’objet d’un article, c’est le réseau. Je connaissais déjà l’agent immobilier que j’ai rencontré ce jour-là. Nous avons visité des biens ensemble ce samedi et au fil de la discussion il est arrivé à me parler de ce programme alors qu’officiellement les ventes n’étaient pas encore commencées.

Il m’a envoyé les informations rapidement le lundi matin, me permettant ainsi de me positionner le 1er sur ce bien et il m’a laissé 48h de réflexion.

Dans le prochain article, nous verrons comment j’ai malgré tout réussi à laisser filer ce bien (avant de pouvoir le rattraper biensur) et dans le suivant, nous aborderons le thème de l’achat dans le neuf (ou dans la rénovation) par rapport à l’achat dans l’ancien.

Restez connectés…et n’hésitez pas à commenter cet article et à poser vos questions. J’y répondrai avec plaisir !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *