Ne pas faire deux fois la même erreur

By | 21 décembre 2014

Projet Liberté est de retour après quelques vacances bien méritées 😉

La « saga » sur le T2 acheté sur le Boulevard de la liberté à Lille est de retour.

Nous en étions restés à ma peur d’emprunter à nouveau et à mon appel à l’agent immobilier pour lui faire part de mon intention de ne pas donner suite à l’option posée pour l’achat du bien.

C’est ici (pour ceux qui veulent se rafraichir la mémoire).

Evidemment, à peine quelques jours après avoir pris cette décision, j’ai été pris de remords et j’ai recontacté l’agent immobilier.

Vous devinez la réponse ? Evidemment le bien avait été vendu immédiatement après.

J’en restais donc la en me disant qu’on ne m’y reprendrait plus.

Mais quelques semaines plus tard, c’est l’agent immobilier lui-même qui m’a recontacté en m’indiquant que la personne qui s’était positionnée sur le bien avait vu son dossier d’emprunt refusé par la banque.

Dès lors, le bien était de nouveau à vendre et l’agent immobilier avait naturellement pensé à moi (l’importance du réseau, souvenez-vous 😉 )

Sans certitude sur le financement, j’ai immédiatement donné mon accord et j’ai donc demandé à l’agent de me faire parvenir un compromis pour l’achat de ce bien.

Début juin 2013, je m’engageais donc à nouveau pour ce « projet liberté » avec pour objectif de mettre ce bien en location saisonnière.

Le « parcours du combattant bancaire » allait donc commencer car nous verrons dans le prochain article que mon banquier « historique » n’a pas jugé bon de me suivre sur ce projet…

L’histoire est en train de lui donner tort car sans présager du futur, je suis déjà en mesure de vous informer qu’à peine 48h après la mise en ligne du bien pour location saisonnière, j’ai d’ores et déjà reçu une première réservation pour 4 nuits entre le 24 et le 28 décembre 😉

Croisons les doigts pour la suite…

Le prochain article de la « saga » traitera donc du financement du bien et le suivant sera un récapitulatif chiffré de ce projet.

Restés connectés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *