Le vin : un placement alternatif intéressant

By | 17 mars 2015

Non ! Il n’y a pas « que » l’immobilier, la bourse, les placements financiers ou les SCPI pour atteindre l’indépendance financière. Il est possible de placer son argent de manière alternative sur d’autres supports.

J’ai choisi de vous parler du vin dans cet article car je viens de me lancer dans ce domaine.

Alors pourquoi le vin ? Comment le vin ? Et quels sont les résultats escomptés ?

Tout d’abord, il est intéressant de noter que le marché du vin est relativement facile à comprendre. Il repose selon moi sur 2 piliers : la qualité et la rareté.

Il va vous falloir choisir des vins de bonnes qualités pour espérer une plus-value. Le temps fera ensuite son office car il est clair que la production est limitée (par cru et par an) et qu’avec les années, le « stock » disponible ne fait que diminuer puisque les heureux propriétaires de ces bouteilles finissent par les ouvrir et les consommer (avec modération, toujours)

C’est donc la rareté, le fait qu’un grand cru, d’un millésime donné, devienne de moins en moins disponible, qui va faire augmenter le prix des bouteilles restantes sur le marché.

Le jeu consiste donc à se créer un stock de ces bouteilles et de les revendre quelques mois ou années plus tard afin d’en tirer une plus-value.

Pourquoi le vin ?

D’abord parce que c’est un plaisir et que cela fait partie de notre culture. Je trouve donc intéressant cette possibilité de lier l’aspect plaisir à un investissement.

Ensuite parce que l’évolution passée du prix du vin montre clairement que cela représente un potentiel de plus-value à moyen ou long terme.

Mondialement, la demande en vin augmente et la production (tout au moins pour les grands crus) ne pourra pas suivre au même rythme. Cela me laisse donc penser que les prix vont continuer de croître dans les prochaines années.

 Comment le vin ?

J’ai choisi de me constituer une cave via un site internet : www.cavissima.com

Ce site me permet d’avoir accès à de nombreux grands crus et de les acheter en ligne.

Cavissima offre également le stockage de votre vin car celui-ci doit être conservé dans certaines conditions de température et d’humidité dont nous ne disposons pas forcément tous à la maison.

Grace à ce stockage, je peux facilement prouver à un acheteur potentiel que le vin n’a pas souffert de son stockage et qu’il a vieilli dans des conditions optimales.

Je peux ensuite si je le décide, me faire livrer gratuitement mes bouteilles, ou décider de les revendre au plus offrant.

Le marché du vin étant un marché de gré à gré, je suis libre de fixer le prix de mes bouteilles et si un acheteur est prêt à payer ce prix, alors il deviendra à son tour l’heureux propriétaire de ces bouteilles.

Le site internet propose une cote des vins qui vous permet d’avoir une base afin de fixer votre prix.

Le vin, pour quels résultats ?

A ce stade, je pense qu’en choisissant avec discernement le vin, il est très possible de gagner entre 10 et 15% pour une durée de détention comprise entre 1 et 3 ans.

De nombreux conseils sont disponibles pour vous permettre de choisir des vins avec un potentiel de plus-value.

Faut-il être un professionnel du vin ? Je ne le pense pas. Biensur, avec le temps passé à vous renseigner vous allez avoir une connaissance plus fine des vins – vous allez peut être même les gouter vous-même et finir par devenir un « connaisseur »

Avec les discussions autour de vous (famille, amis), vous allez également progresser en connaissance et pouvoir affiner vos choix.

Et l’avantage ultime du vin, c’est que même si par mégarde vous faites un mauvais placement…il vous reste malgré tout la possibilité de le boire, avec un bon repas et des gens que vous aimez…on ne perd donc jamais vraiment avec le vin… 😉

 

Pour la petite histoire, mon 1er achat s’est porté sur une caisse de 12 bouteilles de château d’Issan 2010 – appellation Margaux.

La cote me donne déjà 4.8% de plus-value potentielle par rapport au prix d’achat… Je pense qu’au-delà de 10%, je procéderais à une revente 😉

Et vous, le vin, qu’en pensez-vous ?

Restés connectés…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *