Immobilier : neuf ou ancien ?

By | 9 novembre 2014

Lorsque l’on commence à s’intéresser à l’immobilier, on se demande rapidement s’il faut investir dans l’ancien ou dans le neuf.

Vous l’avez vu, mon « projet liberté » est un appartement en rénovation. Il est flambant neuf !

Il n’y a pas de travaux à faire à l’intérieur, il m’a été livré fin octobre, prêt à poser les meubles.

Le prix est forcément en conséquence et la marge de négociation est forcément plus faible.

On pourrait donc croire qu’acheter dans le neuf n’est pas une « bonne affaire ». Beaucoup d’investisseurs ne jurent d’ailleurs que par l’ancien en général et l’ancien avec de gros travaux en particulier.

Mon avis sur la question est moins tranché et je vais vous donner ici quelques avantages pour l’achat dans le neuf ou la rénovation.

Pour un achat dans le neuf ou en rénovation, même si le prix est rarement négociable, vous allez pouvoir demander au promoteur de vous faire des « cadeaux ».

Par exemple, cet appartement vous plait vraiment mais votre budget ne va pas vous permettre d’acheter une jolie cuisine. Evidemment c’est faux ! Mais parlez-en au promoteur…il va peut-être pouvoir vous aider. Cela se produit surtout lorsque les ventes du programme commencent à ralentir. A ce moment, il sera beaucoup plus réceptif à ce type de demande.

D’autres promoteurs vont vous offrir les frais de Notaire pour obtenir votre accord sur l’achat d’un bien.

Il faut savoir que si traditionnellement c’est l’acheteur qui paie les frais de Notaire, la loi ne prévoit rien la dessus. Le Notaire est heureux tant qu’il est payé et vous, vous faites l’économie des frais de Notaire.

Les frais de Notaire justement sont réduits pour un achat dans le neuf (pas pour un achat en rénovation par contre). Cela vient donc un peu contre balancer le prix de base un peu plus élevé.

Et un immeuble neuf aura en général des charges moins élevées qu’un immeuble plus ancien. Il faut d’ailleurs toujours vérifier les Procès-verbaux des dernières assemblés générales de la copropriété pour être sûr de ne pas acheter un appartement dans un immeuble ou de gros travaux sont prévus…sinon, vous allez simplement perdre le bénéfice de la « bonne affaire » que vous pensez avoir faite.

Si malgré tout vous voulez acheter cet appartement, utilisez ces travaux comme un argument pour faire baisser le prix ! C’est de bonne guerre.

J’ai mentionné dans l’article que le prix des biens neuf est rarement négociable. C’est vrai mais il y a néanmoins une possibilité sur ce que l’on appelle les « queues de programme ».

Lorsqu’un promoteur n’a plus que quelques appartements d’un programme à vendre, il sera beaucoup plus à même d’étudier votre offre à un prix inférieur au prix demandé.

J’ai eu le cas il y a quelques semaines ou j’ai demandé au promoteur si le prix d’un appartement de son programme était négociable.

Le lendemain, il m’a contacté en m’indiquant qu’il baissait le prix de 5 000 euros. Je n’ai finalement pas donné suite car il me fallait une réduction plus importante mais avouez que gagner 5 000 euros pour avoir posé une simple question est tout de même un joli résultat.

Dans le neuf également, vous allez pouvoir choisir certains matériaux : le parquet, le carrelage et souvent les promoteurs proposent une gamme mais vous pouvez aussi demander un autre type de carrelage ou un autre type de pose de carrelage. En posant toutes ces questions avant signature, il est fort à parier que le promoteur va faire l’effort de vous aider. Le promoteur, tout comme l’agent immobilier souhaite vendre et pour lui, payer quelques euros de plus au m2 de carrelage est indolore ou presque alors que pour vous et votre rentabilité, c’est une autre histoire 😉

Vous voyez, il y a bien quelques avantages à s’intéresser au neuf ou à la rénovation.

Personnellement, je garde un œil sur certains programmes et le moment venu, je ferais mes calculs et mes propositions. J’attache surtout de l’importance à l’emplacement.

Typiquement, « projet liberté » est idéalement placé et c’est clairement ce qui a déclenché mon achat sur ce bien.

Le prochain article parlera de l’achat dans l’ancien – puis je reprendrai la suite de l’histoire de « projet liberté » avec le rebondissement qui m’a permis d’acheter finalement le bien et l’ensemble des chiffres liés à l’achat de ce bien.

Restez connectés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *